Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Agapè ASBL La Maison Béthanie ou « l’Approche Centrée sur la Personne » dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap mental
Pour aller plus loin
Agapè ASBL
  • rue Haute 42b 1348 Louvain-la-Neuve Belgique
  • +32497602515
  • agapeasbl@nullgmail.com
  • Agapè ASBL
  • agapeasbl@nullgmail.com


La Maison Béthanie ou « l’Approche Centrée sur la Personne » dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap mental

  • Résidentiel : Vie autonome
  • Europe : Belgique
  • Fiche d'expérience

Par Agapè ASBL le 28/07/2014

Accompagner les personnes en situation de handicap mental dans leur projet de vie, en accord avec leur souhait et volonté, tout en encourageant les ressources et les potentiels de chaque habitant dans leur maison communautaire, Béthanie.

1-    Contexte

Situé au cœur du quartier de l’Hocaille dans la ville de Louvain-la-Neuve en Belgique, La maison Béthanie accueille et accompagne des personnes en situation de handicap mental léger et modéré dans leur projet de vie. Ce projet est l’initiative d’Agapè ASBL, un service agrée par l’Agence Wallonne pour l’intégration des personnes handicapées (AWIPH) et qui a son siège social à Namur. Projet pilote de la Province de Brabant Wallon et ouverte depuis 2012, la Maison Béthanie accueille actuellement quatre adultes de 20 à 35 ans qui sont en situation de handicap mental léger et modéré. Nous disposons pour ce faire de 4 chambres, 1 cuisine, 1 salon, 1 bureau, 1 terrasse, 1 jardin, 1 garage.

 

Nous accompagnons les personnes dans leurs projets de vie : projets personnels, aide pour le quotidien et pour les activités communautaires. Afin de soutenir les habitants dans leur projet de vie en autonomie à Béthanie, l’accompagnement par l’équipe encadrante s’inspire des valeurs et des concepts de l’Approche Centrée sur la Personne (ACP) qui s’appui sur la tendance de tout être humain à se réaliser en tant que personne.
Chaque personne qui intègre la maison, est chez elle et acceptée telle qu’elle est.
L’équipe est formée pour accompagner chaque personne dans son vécu, à savoir accueillir et reconnaître les sentiments (agréables ou plus difficiles) qui peuvent être ressentis au quotidien de sorte qu’elle se sente comprise dans ce qu’elle ressent.
Nous faisons le choix de nous centrer sur les potentialités et les ressources de chaque personne habitant la maison.
Nous sommes attentifs à ce qu’en chaque personne soit reconnue sa liberté d’être et d’agir, tout en respectant le cadre clair et défini de la vie de la maison et de l’extérieur.
Des rencontres autour d’une écoute active et respectueuse de chaque habitant et/ou de sa famille sont proposées régulièrement et peuvent toujours être sollicitées spontanément.
Des échanges réguliers entre habitants et avec l’équipe encadrante permettent d’ajuster et d’améliorer la qualité de vie des habitants.
Chaque habitant est encouragé à faire ses propres expériences.
L’équipe encadrante fait de son mieux pour aider chacun à se développer, s’épanouir, avec patience et souplesse.
L’équipe d’Agapè se situe dans une démarche de confiance par rapport à chaque habitant, pour laisser à chaque personne sa liberté de créer son chemin de vie.

2-    Autonomie supervisée dans le choix du projet de vie, tel est la finalité de notre action

En mettant en place ce projet, nous souhaitions d’une part répondre à une grande demande du domaine du handicap mental : permettre à des jeunes adultes en situation de handicap mental de vivre en autonomie tout en ayant une qualité de vie semblable à celle de tout-un-chacun, au sein d’une ville dynamique (Louvain-la-Neuve) et être accompagnés dans leurs projets. D’Autre part apporter une solution concrète aux droits des personnes (voir article 19 de la convention des droits des personnes handicapées des Nations Unies : droit à l’inclusion et à l’autonomie).
"A la création du projet, nous avions eu quelques craintes concernant les subsides nécessaires pour l’équilibre budgétaire et la pérennisation du projet. Nous sommes aujourd'hui en constante recherches de dons et subsides pour assurer l'équilibre financier".

 

3-    La mise en œuvre du projet

La maison Béthanie a vu le jour suite à plusieurs démarches entrepris par Agapè ASBL, à savoir :
2010-2011 Préparation du projet : recherches de subsides, démarche pour les agréments officiels, rencontre avec les voisins, la ville et les partenaires psycho-médicaux-sociaux.
2012 : ouverture de Béthanie, maison communautaire à Louvain-la-Neuve.
Le matin, les habitants (jeunes adultes handicapés) partent, par leurs propres moyens, à leur activité ou travail.
Entre 17h et 21h, à leur retour, un(e) éducateur/trice est présente pour les accueillir et les soutient dans la préparation des repas, courses, tâches ménagères, conseil de maison (réunion hebdomadaire).
Les week-ends, les jeunes restent à Béthanie s’ils le souhaitent ou repartent en famille.
Un samedi par mois, est organisé une journée communautaire. Chaque habitant part en vacances quand il le souhaite. Familles et amis sont les bienvenus pour partager un repas et venir passer du temps à la maison. La coordinatrice s’occupe de rencontrer les familles candidates, de la gestion administrative de l’asbl, de la gestion du personnel, du partenariat avec le réseau psycho-médicosociaux, de veiller à la bonne application du projet pédagogique sur le terrain.

4-    Des moyens qui prennent en compte les attentes des habitants.

Sur le plan humain une équipe professionnelle : une coordinatrice-psychologue formée à l’Approche Centrée sur la Personne et une éducatrice spécialisée ainsi qu’un stagiaire éducateur.
Bénévoles : voisins bienveillants (3-4 familles).

Sur le plan financier nous avons bénéficié de subsides pour les frais de fonctionnement ainsi que l’aménagement de la maison : mises aux normes incendie, ameublement.

Sur le plan technique et matériel des démarches administratives ont été menées pour obtenir le permis (urbanistique) pour le changement d’affectation de la maison, obtention de l’agrément de l’Agence Wallonne pour l’Intégration des Personnes Handicapées.

 

5-    Quelle évaluation peut-on faire aujourd’hui de la mise en œuvre de ce projet ?


Nous nous efforçons chaque jour à répondre aux attentes des habitants et nous pouvons dire que notre objectif de départ a été atteint car les jeunes font l’expérience de la vie en autonomie supervisée. Ils sont accompagnés dans leurs projets et réalisent parfois des rêves (bénévolat en crèche, travail rémunéré, vie en communauté, etc...) Une des spécificités de notre projet est le fait que ce sont des professionnels qui sont à l’initiative de ce projet et qui assurent l’encadrement au quotidien. Cela permet une distance et un autre regard dans l’approche. Les jeunes habitants de la maison semblent apprécier cette distanciation avec leur famille.  Cependant il existe une limite à ce projet qui est l’acceptation de la famille (parents et proches) concernant le fait que nous nous centrons sur les désirs et souhaits des habitants et non des leurs (de la famille). Les familles sont bien évidemment consultées et parfois invitées (bilans annuels, etc.), mais nous ne répondons pas à des exigences de leurs part qui seraient contraires aux volontés des habitants eux-mêmes.
Un tel projet doit toujours être ouvert à la remise en question, à l’évolution, c’est notre volonté. C’est l’enseignement que nous pouvons tiré de la Maison Béthanie, qui peut être bien évidemment reproductible dans un contexte similaire avec un projet pédagogique solide, bien établi, bien pensé et une philosophie d’accompagnement bien définie à laquelle on peut se raccrocher tant dans la gestion que dans le travail d’accompagnement au quotidien.

L’important est de croire que le projet est réalisable ! « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. ».

 

Réalisé par Isabelle PINCETTI

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: