Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil AVENIR APEI Boy, chien d'accompagnement social à l'IME la Roseraie
Pour aller plus loin
AVENIR APEI
  • 27 rue du général Leclerc 78420 CARRIERES s/ Seine France
  • 0130862250
  • siege@nullavenirapei.org
  • catherine KERDELO
  • catherine.kerdelo@nullavenirapei.org


Boy, chien d'accompagnement social à l'IME la Roseraie

  • Vie sociale et quotidienne : Autre
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par catherine KERDELO le 13/07/2012

L’IME accueille des enfants en grandes difficultés sur le plan cognitif et pour certains sur plan physique. Dans ce contexte, nous pratiquons la médiation animale avec Boy

L’IME la Roseraie est situé à Carrières sur Seine, siège de l’association AVENIR Apei. Il a reçu un agrément pour accueillir  40 enfants présentant une déficience intellectuelle importante (moyen et profond).Toutes les orientations sont prononcées sur notification de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées. L’établissement a pour mission de proposer à ces enfants une prise en charge globale adaptée, spécialisée aux spécificités de chacun : accompagnement éducatif, suivi médical, rééducation, soutien psychologique, scolarité et  accompagnement des familles. L’équipe pluridisciplinaire : éducative, rééducative, médicale et pédagogique réalise un projet individualisé pour chaque enfant en fonction de ses besoins en collaboration avec ses parents. Ce projet est évolutif tout au long de la durée du séjour. Il est jalonné par des réunions de suivi des projets personnalisés, de rencontres avec les familles.

Parmi les enfants, nombreux sont ceux qui vivent repliés sur eux-mêmes, certains ont des codes et des modes de communication qui leur sont propres et l’intégration des règles du groupe peut leur être difficilement acceptable. Pour toutes ces raisons, nous avons choisi de travailler avec la médiation animale. Le choix de l’animal puis du chien comme outil de médiation s’est fait au regard des enfants accueillis. En effet, à l’IME les difficultés de communication  sont prégnantes, plus de la moitié des enfants n’a pas accès au langage et l’autre moitié rencontre de grosses incapacités. Au-delà du langage qui porte la communication vers l’autre, la rencontre est difficile, le « aller » vers l’autre demeure une difficulté importante, voire pour certains une impossibilité ; trop enfermés dans « leur bulle ». Nous avons développé d’autres façons de communiquer empruntant le chemin des méthodes à pictogrammes, photos etc. Le chien représente un véritable facilitateur de communication. Son langage, ses codes très différents de celui des « humains » permet aux enfants de ne pas jouer sur le mode de la comparaison ou d’entendre que la communication peut être simple et se jouer à deux.

Boy, du projet à l’action.

D’abord, nous avons envoyé un professionnel en formation Handi’chien puis fait l’acquisition de « Boy ». Puis, il a fallu former, informer, voire rassurer les enfants, et les parents. Nous avons construit, un emploi du temps journalier avec les différentes activités proposées, réalisé en référence aux temps de travail, de repos, de présence du chien. Boy a plusieurs fonctions. Il accompagne les différents apprentissages du quotidien  difficiles pour certains. Il peut donner l’envie d’apprendre lorsque celle-ci est absente ou que les méthodes traditionnelles ne correspondent pas à leurs difficultés. Enfin, il permet à certains de  se réconforter, de jouer, de favoriser le contact et donc de  communiquer.La mise en œuvre de ce projet n’a pu se réaliser que grâce à l’investissement de toute une équipe et particulièrement d’une professionnelle en charge du chien au-delà de son temps de travail puisqu’elle l’accueille chez elle, est chargée de son entretien, de son bien-être.La plus grande difficulté est liée au financement de ce projet. A ce jour, nous n’avons pas réussi à convaincre nos tutelles du bien-fondé de ce projet et recherchons sans cesse des dons.

Boy, un médiateur pour les enfants et adolescents.

A l’IME, chaque professionnel a la responsabilité de trouver les moyens nécessaires de faire progresser les enfants et adolescents, de leur apporter un maximum de soutien, de leur donner des activités spécifiques pour qu’ils puissent profiter au mieux de leur prise en charge. L’intervention de Boy et des professionnels amène à travailler sur tout ce qui fait référence à la loi, au cadre mais également au respect et à la confiance en soi. Elle permet également de travailler la motricité, la sensorialité, le rythme journalier, l’affectivité, les responsabilités, les stimulations visuelles, auditives, tactiles et la coordination globale. Les évaluations réalisées montrent un véritable intérêt à ce travail mené par Boy. Nous avons pu constater que Boy a permis de travailler l’ajustement des comportements et la mise en place d’une médiation entre les adultes et les jeunes a pu se réaliser. Boy offre une prise de responsabilités et favorise l’expression du ressenti des émotions tout en permettant une expression orale, un apaisement des comportements agressifs.

Et si l’on devait recommencer ?

Ce travail effectué auprès de ces jeunes en grande difficulté est  extrêmement riche, tant au niveau des échanges entre le chien et les jeunes que dans la communication, l'éveil sensoriel ou  la relation à l’autre. Cette relation d'aide favorise les liens entre les enfants et Boy et s'applique à toutes les activités impliquant son utilisation à des fins préventives, thérapeutiques ou récréatives.Si Boy n’est pas un thérapeute, il est un membre de l’équipe. Les projets des enfants sont réfléchis avec les possibilités offertes par la médiation animale qu’il opère. A ce jour, nous pouvons affirmer qu’il contribue aux soins des enfants et  à leur mieux être en agissant comme facilitateur de communication. Il  a également donné à tous la possibilité de prises de responsabilité et leur permis de dépasser leurs peurs. Pour certains de véritables progrès ont été réalisés dans la relation à l’autre.Si vous optez pour un tel projet, il faut bien évaluer la capacité du professionnel en charge de l’animal à tenir sur du long terme. L’autre difficulté réside dans le financement qui conduit le responsable de l’IME à pratiquer la recherche de fonds.

Concours: Concours HANDIPARTAGE 2012
Langue d'origine : Français
Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: