Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Les "Papillons Blancs d'Hazebrouck" Le journal "Le Clin d'oeil" élaboré par des Personnes déficientes intellectuelles des associations APEI du Nord-Pas-de-Calais fédérées à l'URAPEI
Pour aller plus loin
Les "Papillons Blancs d'Hazebrouck"
  • 18, rue de la Sous-Préfecture 59190 HAZEBROUCK France
  • 0328414967
  • association@nullpapillonsblancshazebrouck.org
  • BETTE Daphnİ
  • dbette@nullpapillonsblancshazebrouck.org


Le journal "Le Clin d'oeil" élaboré par des Personnes déficientes intellectuelles des associations APEI du Nord-Pas-de-Calais fédérées à l'URAPEI

  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par BETTE Daphnİ le 25/06/2012

Le journal "Le Clin d'Oeil" est un outil d'expression libre des Personnes adultes déficientes intellectuelles de la région Nord/PDC. Il est conçu et réalisé à l'APEI d' Hazebrouck

Les récentes lois (2002 et 2005) imposent, à raison, la promotion de l'expression des Personnes Handicapées. Mais bien avant cela, des initiatives ont été prises par nos associations dans ce sens.
Au sein des APEI du N/PDC fédérées à l'URAPEI N/PDC de nombreuses Personnes déficientes intellectuelles adultes ou adolescents, dont c'est le projet, sont devenus les journalistes du journal 'Le Clin d'Oeil'. C'est pour eux une instance d'expression libre. Ce journal est conçu et réalisé par l'APEI d'Hazebrouck. Afin de réaliser leur édition bimestrielle les 250 journalistes décident, lors de leur rencontre annuelle, des thèmes qu'ils traiteront dans leur APEI respective. Une collecte de leurs travaux est ensuite centralisée par un coordinateur, salarié au siège des Papillons Blancs d'Hazebrouck. Il est ensuite validé puis imprimé et envoyé à toutes les APEI du N/PDC qui redispatchent.Depuis sa création en 1997 leur journal a traité 37 thèmes et couvert les rencontres régionales des APEI (tous les 6 mois), les évènements liés à l'URAPEI ainsi que certains congrès nationaux et bien sûr leurs journées régionales. Comme journalistes ils ont interviewé Mrs CHIRAC et JOSPIN et Mme AUBRY.

OBJECTIFS: Les personnes veulent parler enfin en leurs noms propres et pouvoir relater, expliquer, analyser les évènements de leurs vies mais aussi de ce qui les entoure. Les journalistes de l'URAPEI N/PDC veulent pouvoir traiter des sujets « classiques » mais aussi encore tabous comme la distanciation d'avec leur famille, la vie affective et sexuelle. Mais elles veulent pouvoir le faire avec leurs mots, leur ressenti, leur expérience propre. Il n'y a pas d'objectif final prévu. Le but est intemporel. Peut-être y aura-t' il un jour un magazine réalisé par et pour les Personnes déficientes intellectuelles ? En attendant leur lectorat ne gravite qu'autour des Personnes déficientes intellectuelles et de leur environnement proche : familles, établissements ou services d'accueil ou d'accompagnement. Pourtant leur démarche peut être qualifiée d'émancipation car elle participe , comme l'association nationale « Nous Aussi » à laisser la parole et l'expression aux Personnes déficientes intellectuelles bien au-delà des lois de 2002 et 2005. Les Personnes déficientes intellectuelles prouvent, en traitant des sujets de société, qu'elles s'y intègrent ou veulent s'y intégrer de plus en plus.

HISTORIQUE : C'est à l'occasion de la journée régionale de l'URAPEI N/PDC le 29/06/97 que des usagers des APEI d'Hazebrouck, Roubaix-Tourcoing et St-Omer se sont rassemblés pour réaliser ensemble une édition spéciale. Cette idée s'est prolongée sur d'autres évènements régionaux et nationaux mais aussi sur des thèmes sociétaux. Aujourd'hui ce sont 250 journalistes qui se réunissent régulièrement et traitent ensemble de sujets qui les concernent. Une liste non-exhaustive des sujets traités au long de leur cinquantaine de numéros: la fratrie -Y en a marre - le sport - les loisirs - artistes et handicaps - la violence - le respect- la dépendance- la maladie- l'amour et les sentiments- le vieillissement- le droit de s'exprimer-les transports en commun- nos droits- le rêve et les émotions- la vie quotidienne- les animaux -le logement - l'accessibilité- le droit au travail- la maltraitance-vie affective et sexuelle. Certains thèmes ont été traités plusieurs fois sous une autre approche, mais il est évident que leurs préoccupations collent à la société et à son évolution. Ils la suivent de très près quels que soient leur entendement et leurs capacités.


MOYENS HUMAINS ET FINANCIERS : Chaque APEI s'engage à mettre à disposition du personnel d'accompagnement afin de les aider lors de leurs réunions de travail sur les thèmes décidés. L'APEI d'Hazebrouck met à disposition un coordinateur à temps plein qui centralise les travaux et les met en page (sur du papier recyclé).Les exemplaires sont ensuite imprimés et envoyés à chaque APEI pour distribution.

CONSTATS/APPROCHE/ANALYSE : 'Le Clin d'Oeil' est un média reconnu sur notre territoire. Les objectifs à atteindre n'ont pas de limites. Aujourd'hui ce sont 250 journalistes (150 en 2008). Promouvoir l'expression libre est une des actions essentielles de nos APEI. Les thèmes des Personnes déficientes intellectuelles collent à leurs vies, leurs préoccupations, leurs envies mais aussi leurs rêves. Leurs paroles sont retranscrites le plus fidèlement possible c'est-à-dire sans interprétation. La duplication de cette action doit se faire avec cette même exigence sous peine d'instrumentaliser leurs paroles. On voit lorsque l'on regarde la liste de leurs thèmes que certains reviennent plusieurs fois tout simplement parce que la société évolue, que des thèmes comme la vie affective et sexuelle ne sont plus tabous et que leurs préoccupations suivent de très près cette évolution. De manière directe nos associations parentales se doivent de les accompagner sans édulcorer ces évolutions.

Concours: Concours HANDIPARTAGE 2012
Langue d'origine : Français
Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: