Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER Préparer sa retraite : information et accompagnement des travailleurs sur leurs droits, grâce au partenariat de l’ESAT MOSAÏC SERVICES et de la CNAV
Pour aller plus loin
FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER
  • 17 rue de l'Egalité 92290 CHATENAY-MALABRY France
  • 01 46 29 59 00
  • contact@nullamisdelatelier.org
  • Fabien FUNES
  • f.funes@nullamisdelatelier.org
  • ESAT du Parc de Courtaboeuf - Mosaïc Services


Préparer sa retraite : information et accompagnement des travailleurs sur leurs droits, grâce au partenariat de l’ESAT MOSAÏC SERVICES et de la CNAV

  • Travail et activité : Travail adapté
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par Fabien FUNES le 04/07/2014

Les Travailleurs en situation de handicap mental et psychique sont dorénavant informés sur leurs droits et mieux préparés pour la retraite. C’est le fruit d’un projet de l’ESAT MOSAÏC SERVICES et de la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse).

1.    Une équipe pluridisciplinaire pour accompagner les personnes en situation de handicap mental et psychique par le travail

L’ESAT MOSAÏC SERVICES du parc de Courtabœuf (http://www.fondationamisdelatelier.org/etablissements/ESAT-du-parc-de-courtaboeuf), fait partie de la Fondation des Amis de l’Atelier, reconnue d’utilité publique, qui accueille et accompagne plus de 2000 enfants et adultes en situation de handicap mental et psychique au sein de 60 établissements et services. Pour la Fondation, toute personne a une valeur inestimable. Pour elle, le handicap est une réalité de notre humanité et n'est pas une fatalité, ni un châtiment, ni une pédagogie pour humaniser les êtres humains. Le respect de l'autre est une valeur qui conduit la Fondation à prohiber toute discrimination et toute contrainte relative aux origines, à l'histoire, aux croyances. Elle assure par ailleurs la liberté des consciences. Aussi, le cadre de fonctionnement des établissements et services de la Fondation est laïque.
Ouvert en 1998, l’ESAT MOSAÏC SERVICES offre 85 places pour des travailleurs en situation de handicap mental psychique âgées de 20 à 64 ans et se compose de 3 ateliers : la Sous-traitance, la Blanchisserie (Blanchisserie industrielle, relais colis et le repassage artisanal) et la Cuisine (restauration collective sous la forme d’un restaurant inter-entreprises). Une équipe pluridisciplinaire accompagne les travailleurs de l’ESAT MOSAÏC SERVICES.
Les travailleurs sont accompagnés conjointement par l’équipe médico-sociale de l’établissement : un psychologue, un chargé d’insertion, une animatrice de vie sociale, un chef de service et une directrice, ainsi que dix moniteurs d’atelier. L’assistant de direction et l’agent comptable travaillent pour l’administration de l’établissement.

2.    L’importance d’une préparation à la retraite
 
Ce projet a été conçu avec la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) dans le but d’accompagner les personnes en situation de handicap mental et psychique, sur le volet information. Il s’agissait en effet :
-    d’une part de faire savoir à ces personnes mais aussi à leur entourage, les modalités (âge limite, le montant de leur pension) et les démarches à suivre, leur permettant de faire valoir leurs droits à la retraite,
-    et d’autre part, de répondre à leur inquiétude quant à la possibilité de cumuler ou reporter les prestations telles que l’AAH (Allocations aux Adultes Handicapés) et la pension de retraite.
L’Objectif final de ce projet a été de favoriser l’accès aux informations et de mettre en place le dispositif Âge Libre pour les travailleurs afin qu’ils puissent préparer sereinement leur retraite. Nos craintes étaient que les familles ne viennent pas aux rendez-vous fixés. Il s’est avéré en pratique que cela n’a pas posé de problème, la plupart des familles ayant répondu à l’appel.
Ce projet a été pensé suite aux préconisations des groupes de travail, lors de l’évaluation Interne en 2008-2009 ; la mise en place a pu se concrétiser en 2013.

                              


3.    Une approche basée sur  des séances d’information et des entretiens individuels avec les travailleurs.

Les activités de ce projet ont débuté suite à une réunion d’information collective avec l’assistante de direction dans les locaux de la CNAV à Paris le 19 Septembre 2013. Suite à cela, un rendez-vous a été convenu pour que 2 intervenants de la CNAV informent les travailleurs de l’ESAT MOSAÏC SERVICES qui pourraient être concernés par le projet le 08 Novembre 2013 dans l’enceinte de l’établissement. Une quinzaine de participants étaient réunis. Enfin, suite à cette réunion d’information collective des entretiens individuels ont été programmés pour 6 personnes (les plus avancés en âge) le 02 Décembre 2013 à l’ESAT MOSAÏC SERVICES.
Les familles et les tutelles ont été conviées à participer à cet entretien. Lors de ces entretiens, l’assistante de direction et le chargé d’insertion de l’établissement. La CNAV a également effectué un relevé de carrière selon le profil de chaque travailleur et a fait une simulation sur le montant à percevoir dès le premier mois de retraite.
Certaines personnes de l’ESAT MOSAÏC SERVICES ont intégré le dispositif Âge Libre suite à ces temps. Ils ont la possibilité d’avoir une journée libre par semaine (sans perte financière) pour participer à des activités ludiques, manuelles ou utiles à la vie quotidienne (relaxation, petit jardinage, élaboration du menu suivi des courses et de la confection du repas). Le dispositif l’Age Libre a permis le financement d’une formation sur le thème de la retraite (groupe de parole) qui a débuté le 30 janvier 2014 et qui s’est achevée en Avril.

Notre travail a été de mettre en lien les différents intervenants. Aujourd’hui, les personnes qui ont eu ces entretiens individuels ont un interlocuteur dans les antennes de la CNAV. Ils peuvent se rencontrer quand ils en ont le besoin, ils prennent eux-mêmes des rendez-vous à la caisse de retraite pour leur suivi.
 
4.    Un Projet qui nécessite un minimum de ressource humaine

Ce projet n’a pas nécessité une ressource humaine importante. Deux employés de l’ESAT MOSAÏC SERVICES et deux intervenants de la CNAV ont été suffisants, et nous n’avions pas vraiment eu besoin d’une formation spécifique avant la mise en œuvre du projet. Le minimum de connaissances et de prérequis concernant les démarches de  la retraite dont nous disposions en interne suffisait.
 
Aucune ressource financière n’a été engagée pour ce projet car il s’agissait de faire des séances d’informations et des entretiens personnalisés gratuits. Le temps consacré au projet a été réparti sur la durée normale du temps de travail sans nécessité d’heure supplémentaire.
Le contact a été dans un premier temps difficile car le bon interlocuteur n’était pas déterminé.

5.    Des travailleurs désormais préparés à l’après

Au terme des activités mises en place dans le cadre de ce projet, nous pouvons dire que nos objectifs de départ ont été atteints, et que les bénéficiaires - mais également leur entourage - savent désormais quand ils doivent ou peuvent arrêter de travailler et les démarches à suivre. Par exemple un travailleur de 58 ans pensait qu’il pouvait arrêter de travailler et faire valoir son droit à la retraite dans deux ans, et cumuler sa pension avec l’allocation aux adultes handicapés. Après son entretien et étude de son dossier, il sait désormais qu’il ne peut qu’arrêter à 62 ans et qu’il ne pouvait pas cumuler sa pension et l’allocation aux adultes handicapés. Ils sont donc rassurés et préparés à l’après ESAT MOSAÏC SERVICES.

Les difficultés que nous avons rencontrées sont d’abord d’ordre temporel, c’était difficile de fixer les rendez-vous avec les assistants de la CNAV car ils n’étaient pas toujours disponible, ensuite elles concernent également le rôle et la position d’accompagnant vis-à-vis de la personne et des familles, car nous avions au départ accompagné les personnes concernées et leurs familles pour un premier contact et les séances d’informations. Nous avions des inquiétudes concernant le passage de relai une fois le premier contact effectué car il revenait désormais aux familles ou aux représentants légaux de prendre la relève dans ce rôle d’accompagnant. Mais la relève a été assurée de façon bien plus satisfaisante que ce à quoi nous nous attendions initialement.

En dépit de ces quelques difficultés, nous estimons que ce qui a été fait à l’ESAT MOSAÏC SERVICES peut être reproduit dans n’importe quelle entreprise qui emploie des personnes en situation de handicap mental et psychique. C’est gratuit. Il suffit seulement d’en faire la demande auprès de la CNAV.

Nous conseillons à toutes les associations œuvrant dans ce domaine de ne pas hésiter à mettre en place ces réunions et des activités similaires. Elles répondent non seulement aux interrogations des travailleurs qui se préparent à partir à la retraite et fait partie également de l’accompagnement de ces derniers et des réponses personnalisées que nous proposons tout au long de leur vie.

Fiche réalisée par :
M. Fabien Funes, Chargé d’insertion à l’ESAT MOSAÏC SERVICES, et Mme Olfa Jelassi, Assistante de direction à l’ESAT MOSAÏC SERVICES.

Langue d'origine : Français
Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: