Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Autisme Nord Un dispositif original accueillant de jeunes adultes atteints de TED, la Ferme au Bois, Genech, France.
Pour aller plus loin
Autisme Nord
  • 250, rue du Commandant Bayart (BP 12) 59242 GENECH France
  • 03 20 05 52 70
  • asso@nullautisme-nord.org
  • Graziella Fazio
  • fred.pilon@nullorange.fr
  • FAM Genech


Un dispositif original accueillant de jeunes adultes atteints de TED, la Ferme au Bois, Genech, France.

  • Résidentiel
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par Graziella Fazio le 30/12/2010

La Ferme au Bois est un foyer d'accueil médicalisé pour adultes atteints de TED (Troubles envahissants du développement), situé à Genech, en plein coeur de la campagne, à 25 km de Lille.

Une ferme accueillant de jeunes adultes atteints de TED

 

La Ferme au Bois est un Foyer d’Accueil Médicalisé pour adultes atteints de TED,  situé à Genech, en pleine cœur de la campagne, à 25 km de Lille. Il s’agit d’une ancienne ferme mais également d’un ancien parc animalier. La Ferme au Bois se compose de trois bâtiments principaux, à savoir un externat et deux internats.

 

Le site de Genech est composé de deux maisons capables d’accueillir chacune 10 personnes, tandis que le site de Templeuve se compose d’une maison accueillant 8 personnes un peu plus autonomes. Templeuve étant un village plus conséquent que Genech, la  maison bénéficie d’une meilleure insertion sociale. En effet, aucun panneau n’indique la particularité de ses habitants, ces derniers vont faire leurs courses comme n’importe quel autre villageois. Genech est quant à lui plus excentré, ce qui est néanmoins un avantage lorsque l’un des occupants du foyer entre dans une petite crise de colère : quoi de plus simple que d’aller prendre un bon bol d’air !

 

La Ferme au Bois accueille officiellement 26 internes et 6 externes, mais en réalité, l’établissement peut être amené  à prendre en charge plus d’adultes, en raison du manque de structures.

 

Un objectif clair : la poursuite de l’accompagnement des enfants devenus adultes

 

La Ferme au Bois a été mise en place afin d’assurer la poursuite d’un accompagnement éducatif pour de jeunes adultes atteints de TED.

 

Il s’agit d’une association de parents, dont la plupart ont longtemps milité pour la création des premières classes TEACH ou CAROLINE dans les écoles.

 

Ces parents ont vu leurs enfants grandir et ont été confrontés à un choix peu agréable: placer leurs enfants en Hôpital psychiatrique ? Les garder à la maison ?


C’est de cette volonté de poursuivre l’accompagnement de ces enfants devenus adultes que sont nées l’Association Autisme-Nord en 1995, et la Ferme au Bois en 2002. Les adultes ont en moyenne 28 ans désormais.

 

Un espace structuré et aménagé selon les handicaps de chacun

 

La Ferme au Bois est un lieu magnifique, offrant un cadre de vie et de travail exceptionnel aux personnes handicapées. Le bâtiment a été réalisé par un cabinet d’architecture écologique, il respecte les normes HQE (Haute Qualité Environnementale), est doté de panneaux solaires, d’un système de récupération de l’eau de pluie. Il est adapté aux différents handicaps présents. Ainsi des lumières indirectes ont été mises en place en raison de la sensibilité de certains aux néons et des couleurs pastel apaisantes agrémentent les murs.

 

Des petites salles ont été préférées afin de constituer des groupes plus restreints et ainsi limiter le bruit. Chaque salle est dédiée à une ou deux fonctions, de façon à ce que les jeunes adultes ne se dispersent pas.

 

Tous ces dispositifs, toutes ces petites attentions ont un seul et unique objectif, celui d’aider les personnes présentes à bien vivre, à vivre mieux avec leurs pathologies spécifiques. On sait par exemple que les personnes atteintes d’autisme ont besoin d’avoir une certaine routine, des repères.

 

C’est pourquoi la Ferme au Bois se divise en deux parties bien distinctes : d’un côté se trouve la maison, et cent mètres plus loin, le lieu de travail. Cette petite distance permet une distinction très importante car structurante. Lorsque tout est à portée de main, il y a en effet un risque de mélange et de perte de repères.

 

La Ferme au Bois propose une soixantaine d’activités différentes, toutes très structurées dans l’espace et dans le temps. Cette diversité permet de répondre au mieux aux besoins des personnes, notamment par la mise en œuvre d’un emploi du temps individualisé au maximum.

 

5 grands pôles d’activités peuvent ainsi être retenus:

 

- activités techniques : ateliers de secrétariat, jardinage, lingerie

 

- activités de services : nettoyage véhicules, locaux, préparation du self, nettoyage de la commune chaque semaine (action citoyenne afin de faire changer le regard des gens sur le handicap)

 

-  activités intellectuelles

 

- activités sportives : peu de sports collectifs, mais de l’équitation, escalade, natation, vélo, musculation…le plus possible à l’extérieur.

 

- activités sensorielles et de bien-être : activités manuelles, massages, balnéothérapie, théâtre

 

Les moyens humains et financiers

Actuellement, une cinquantaine d’employés travaillent à la Ferme au Bois. Parmi eux, il y a du personnel éducatif et paramédical : des aide-soignants, des aides médico-psychologiques, des éducateurs spécialisés, des moniteurs éducateurs.

 

L’Association Autisme Nord est gestionnaire du Foyer d’accueil. Ce dernier bénéficie de l’aide de l’Etat par le biais de l’Agence régionale de santé et du Conseil général.

 

A côté de cela, la création d’une association sports et loisirs a permis de récolter des fonds et subsides privés afin de financer des ateliers d’équitation, activité de trampoline, parcs d’attraction, séjours de vacances (au moins un départ par an pour chaque adulte).

 

Un bilan positif pour la Ferme au Bois, mais il existe encore de nombreuses demandes insatisfaites

Les satisfactions sont nombreuses et se ressentent lors du conseil de vie sociale. Les familles témoignent d’une grande confiance envers le personnel et le foyer en général.

 

La loi du 11 Février 2005 a créé une obligation d’audit pour les établissements. La Ferme au Bois a ainsi utilisé ses propres fonds pour la réalisation d’un audit par  Autisme France, dont le bilan s’est révélé très positif envers la Ferme au Bois, démontrant l’existence de bonnes pratiques, à la fois performantes et innovantes.

 

Cependant, La Ferme au Bois ne peut pas répondre à toutes les demandes. Ce constat est semble-t-il le plus difficile à accepter. Un second établissement va d’ailleurs ouvrir d’ici quelques mois à Orchies (mars 2011).

 

L’argent reste évidemment toujours sujet d’incertitude et d’inquiétude, surtout avec la nouvelle législation concernant l’accueil de jour des autistes. En effet, le remboursement des frais de transports par taxi ou ambulance, qui s’effectuait auparavant directement par la Sécurité sociale, passe désormais directement par l’établissement. Mais l’Etat refuse de payer pour les personnes qui ne font pas partie de l’effectif de base pris en charge. S’il existe ainsi un accueil de 6 personnes en théorie, c’est actuellement 15 personnes qui sont reçues au sein de la Ferme et donc 9 personnes dont le remboursement n’est pas effectué.

 

 De même, les taxis qui prenaient auparavant 2 personnes en prennent désormais 5 ou 6 dans une optique de rentabilité. Les trajets d’aller et retour durent plus longtemps, ce qui a pour conséquence de rendre les journées de travail des personnes handicapées bien trop longues.

 

Mais ces désagréments sont largement contrebalancés par l’épanouissement apparent des adultes qui vivent et travaillent à la Ferme au Bois !

 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: