Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil The Rabbit School, Phnom Penh, Cambodge Le renforcement des capacités du personnel travaillant avec des enfants handicapés à l'école Rabbit School à Phnom Penh, Cambodge
Pour aller plus loin
The Rabbit School, Phnom Penh, Cambodge
  • Doung NgepII St, Phum Domakthom, Sangkat Stung Mean Chey, Khan Mean Chey Phnom Penh Cambodge
  • +855 (0) 123 69 376
  • huntouch@nullgmail.com
  • Hun Touch
  • huntouch@nullgmail.com


Le renforcement des capacités du personnel travaillant avec des enfants handicapés à l'école Rabbit School à Phnom Penh, Cambodge

  • Enfance : Éducation spécialisée
  • Asie : Cambodge
  • Fiche d'expérience

Par Hun Touch le 16/11/2011

En plus de la réhabilitation des enfants ayant une déficience intellectuelle ou physique, l'École accueille des activités de renforcement des capacités des enseignants et des membres de la famille

Contexte

Après deux décennies de violence comprenant un génocide, une invasion et une guerre civile, le Cambodge redevient paisible en 1993. L'École Rabbit School a été créée à Phnom Penh avec le soutien du Conseil d'Action pour le Handicap au nom du Ministère des Affaires Sociales. Elle est la première école à offrir une éducation aux enfants ayant un handicap intellectuel. L'École Rabbit School a débuté ses activités en mai 1997 à Phnom Penh, la capitale du Royaume du Cambodge. Elle a été fondée pour offrir des activités éducatives et thérapeutiques pour les enfants avec des handicaps multiples et graves. Les travaux à l'Ecole Rabbit School sont fondés sur la croyance que les enfants handicapés ont le même droit fondamental que leurs concitoyens à une vie décente avec une dignité égale, indépendamment de leur origine, de la nature et de la gravité de leur handicap.

124 enfants ont fréquenté l'école Rabbit School  pendant l'année scolaire 2010-2011, et 139 en 2011-2012. La plupart d'entre eux ont un ou des handicap(s) très sévères et profonds ; les types de handicap des enfants accueillis sont notamment  la paralysie cérébrale, l'autisme, le syndrome de Down, la dystrophie musculaire et la spina bifida.
 
 

L'objectif de renforcement des capacités

Au Cambodge, les enfants intellectuellement handicapés ont des difficultés à s'impliquer dans les écoles publiques parce que les enseignants ne sont pas en mesure de travailler avec eux. La plupart d'entre eux sont abandonnés, d'autres sont enfermés à la maison ou maltraités. Il ya un énorme manque de ressources et de travailleurs sur le terrain pour encourager et soutenir les parents et les membres de la famille dans la prise en charge des enfants ayant des besoins spéciaux.

Quand l'école a été financée, M. Hun Touch, le directeur exécutif, était un professeur de biologie en Lycée. Quand il a été contacté pour participer à la création de l'École, il a été enthousiasmé par cette opportunité. Toutefois, comme ses collègues professeurs, il n'a jamais été formé pour travailler avec des enfants vivant avec une déficience intellectuelle avant 2003, quand il fut envoyé en Inde par l'École Rabbit School pour 18 mois de formation sur l'éducation spéciale. Par conséquent, en plus de la mission de l'école Rabbit School à la réinsertion des enfants ayant une déficience intellectuelle ou physique, le renforcement des capacités des enseignants et des membres de la famille est assurée pour une meilleure intégration des enfants dans la société.


Le renforcement des capacités au niveau national
 
Selon une recherche menée en 2009, il ya 53 ONG travaillant avec les personnes handicapées au Cambodge dont seulement 4 travaillent avec les enfants vivant avec une déficience intellectuelle. En parallèle avec les services éducatifs pour les enfants, l'école Rabbit School contribue également à développer les ressources humaines et l'équipement en matériel dans le domaine de l'éducation spéciale et inclusive des enfants handicapés à Phnom Penh. L'école travaille en collaboration avec 10 autres organisations pour renforcer les capacités des travailleurs sociaux sous la supervision et la coordination du ministère des Affaires sociales.
 
Le ministère de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports a élaboré une politique visant à améliorer les services éducatifs pour les enfants avec un handicap ainsi que d'un plan directeur en 2008 pour améliorer la formation des enseignants spécialisés travaillant avec les enfants en difficulté dans tout le Cambodge. Une évaluation initiale a été menée conjointement avec le Ministère de la Prévoyance sociale pour identifier les besoins des enseignants et des compétences qui doivent être améliorées. Le ministère de l'Éducation a choisi l'Ecole Rabbit School, qui a une expérience pratique dans le domaine du développement de programmes de cours et de la formation des enseignants, pour former son personnel et diriger les activités du Département de formation des enseignants dans le cadre d'un projet pilote. Ce projet pilote vise à développer un programme d'études correspondant à une formation d'une semaine, qui soit ensuite utilisé comme modèle de développement de programmes par le ministère lorsqu'il prendra en charge le développement de futurs programmes d'études. L'École Rabbit School       et ses enseignants ont pris l'initiative de développer les grandes lignes des programmes et de compiler des documents pertinents. Le plan du programme a maintenant été présenté à divers sous-comités, comme le Département de formation des enseignants du Ministère de la Jeunesse, de l'Education et des Sports, le Comité des enfants présentant un handicap et le groupe de travail sur les Enfants présentant un handicap intellectuel (Conseil d'Action pour le Handicap), afin d'obtenir des commentaires et suggestions.
 

Ressources

Le gouvernement dispose de ressources limitées pour le domaine de l'éducation spéciale pour les enfants en difficulté, étant donné que ses priorités sont orientées vers le développement économique du Cambodge. Jusqu'à présent, le Cambodge a mis en place des politiques de régulation pour les personnes handicapées mais n'a pas de budget pour les appliquer. Par conséquent, le gouvernement n'a aucune obligation et ne contribue pas au budget de l'école Rabbit School. Cependant, l'école Rabbit School bénéficie de l'appui des donateurs internationaux. Par exemple, le Fonds Hollandais Kinderpostzegels soutient le programme de renforcement des capacités. L'École Rabbit School reçoit également l'aide financière de la Mission MAPS (Australie) et de la Fondation du Cercle d'Or (Corée), le Fonds Lilian, le Fonds Remonstrantse Broederschap et le Scholengemeenschap Esloo et ABC pour les enfants (Pays-Bas). Ces fonds sont utilisés pour les besoins de l'école en équipements et matériaux pour les enfants, et pour l'embauche de nouveau personnel.
 
Les bénévoles, nationaux et internationaux, sont les bienvenus. En 2011, l'École a accueilli des volontaires à court terme de l'Angleterre. Toutefois, pour des raisons de durabilité, l'école est très avide de bénévoles à long terme (6 mois - 1 an ou plus).
 
 
Résultats et évaluation pour l'année scolaire académique 2010 - 2011 

L'École Rabbit School bénéficie désormais d'une reconnaissance régionale et internationale. En 2010, quatre membres du personnel de l'École Rabbit School ont été envoyés à l'Institut national du handicap mental à Hyderabad, en Inde. Lors de cette visite, ils ont été formés sur les méthodes d'évaluation, les outils de développement de programmes d'études et ont recueilli des connaissances sur la façon d'offrir une éducation adéquate, une formation préprofessionnelle et professionnelle aux enfants handicapés ainsi que la façon de leur trouver un emploi. Cette formation a été une source d'aide pour les enseignants car ils sont devenus plus confiants sur la façon de gérer les enfants en question et sur la façon de former d'autres enseignants et travailleurs. Cela a également permis à faire de l'Ecole Rabbit School un centre d'information et de formation des enseignants travaillant avec des enfants handicapés.
Langue d'origine : Anglais
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: