Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Fondation EURASIA Les ateliers de formation professionnelle du centre « la famille des bambous paisibles », Fondation Eurasia, Vietnam.
Pour aller plus loin
Fondation EURASIA
  • HUE Viêt Nam
  • Lisi Ha Vinh
  • lisihavinh@nulleurasia.org.vn


Les ateliers de formation professionnelle du centre « la famille des bambous paisibles », Fondation Eurasia, Vietnam.

  • Travail et activité : Insertion professionnelle
  • Asie : Viêt Nam
  • Fiche d'expérience

Par Lisi Ha Vinh le 19/07/2011

Ce Centre a pour but d'offrir un lieu de vie, de formation et de travail à des adolescents et à de jeunes adultes vivant avec un handicap.


Contexte

 

La Famille des bambous Paisibles se situe au centre Vietnam, à Hue. Nous disposons à ce stade de deux grands bâtiments qui comprennent des ateliers, des chambres d’internat, une cuisine, une salle à manger, des salles de cours, des salles de thérapies et des chambres d’hôtes.

Le centre accueille 27 résidents dont 7 externes et 20 internes. La moyenne d’âge est entre 16-35 ans. Il s’agit de divers handicaps : syndrome de Down, autisme, épilepsie, troubles du comportement et quelques jeunes sourds muets.

 


La finalité de l’expérience vécue

 

La Fondation Eurasia a créé 7 écoles ou classes spécialisées pour enfants vivant avec un handicap. La question de l’intégration sociale des adolescents et jeunes adultes a fait qu’Eurasia a construit et participé à la création de plusieurs ateliers protégés.

Pour les parents les transports quotidiens sont lourds. La nécessité de créer d’un lieu de vie avec une formation professionnelle pour grands adolescents et jeunes adultes est vite apparue. Il s’agissait aussi de créer une communauté de vie dans laquelle les jeunes se sentent accueillis, intégrés, en sécurité et qui leur permette de développer tout leur potentiel.

 

Elles souhaitent pouvoir se former, avoir un métier et une place dans la société. Elles souhaitent avoir des amis, une vie culturelle et des loisirs. Pour les parents il est important d’élargir le cercle social autour de leur enfant. Nous souhaitons leur permettre de développer le savoir, savoir faire, savoir être et savoir vivre ensemble autant que faire se peut.

 

Notre objectif est de permettre une intégration dans la société par un cercle concret d’amis et par un travail digne et utile tant pour l’individu que pour la société.

C’est un projet novateur, donc il fallait trouver les bonnes personnes, bien formées qui puissent porter et développer ce projet. Il fallait convaincre les autorités qui n’ont pas du tout d’expérience dans ce domaine.

 

Il se trouve que l’équipe qui dirige le centre a été formée par Eurasia depuis plus de 10 ans. Ils ont fait des stages à l’étranger et ont une bonne expérience. Par contre une partie du personnel est nouvelle dans ce métier, donc c’est toujours la formation du personnel qui est une grande priorité.


La mise en œuvre

 

Le centre a été inauguré en avril 2009, il y a eu  2-3 années de préparation afin de permettre l’élaboration du projet, la formation du personnel, la recherche de fond, l’obtention des permis…Une année de construction a été nécessaire.

 

Au sein de notre centre, nous disposons :

-          d’un internat

-          Un atelier transformation de nourriture : glaces, confitures etc

-          Un atelier cuisine

-          Un atelier de peinture sur laques

-          Un atelier travaux manuels (broderies, poupées etc)

-          Un atelier pour fabriquer des baguettes d’encens

-          Un atelier jardin

-          Le ménage, l’entretien de la maison sont aussi sous forme d’atelier

-          Activités scolaires un après midi par semaine (écriture, calcul, culture générale)

 

Des éducateurs sont en charge d’un atelier avec environ 5-6 jeunes.


Les moyens

 

-          sur le plan humain :

v      le centre dispose de 10 personnes formées ou en formation

v      1 personne d’Eurasia, une personne formée et expérimentée

v      2-stagiaires bénévoles étrangers.

v      Des stagiaires de l’Université

 

Chaque année nous organisons des formations continues et nous collaborons avec l’université pour mettre en place un cursus pour éducateur spécialisé.

En 2003 nous avons déjà organisé un cours d’un an en éducation spécialisée à l’université de Hue. Presque tous nos collaborateurs l’ont suivi.

 

-          sur le plan financier : Les autorités locales nous aident au niveau des permis mais pas au niveau financier.

 

-          sur le plan technique et matériel : Les autorités locales nous facilitent les démarches administratives.



Evaluation

 

 Le Centre de la Famille des Bambous Paisibles est un centre pilote. Beaucoup d’étudiants, de stagiaires, mais aussi les autorités locales viennent pour voir et apprendre comment faire pour mettre en place une prise en charge de personnes adultes vivant avec un handicap.

C’est un centre de ressources, de compétences et de formation pour la région de Hue.

Les jeunes s’épanouissent et les éducateurs deviennent de vrais professionnels.

C’est un lieu de vie et de travail tout à fait satisfaisant. Nous avons une collaboration forte avec les parents qui eux aussi deviennent plus actifs pour défendre les droits de leurs enfants.

 

Les jeunes ont l’air heureux, fiers de leur travail et de leurs progrès. Ils se sentent appartenir à une communauté au sein de laquelle ils ont leur place et sont respectés et acceptés tels qu’ils sont.

 

Nous espérons pouvoir salarier certains apprentis déjà cette année. Pour certains pensionnaires, nous leur trouvons d’autres places de travail une fois que leur situation s’est stabilisée et qu’ils ont appris à travailler et à vivre avec d’autres. 7 jeunes ont déjà pu trouver une place en ville ou dans leur village.

 

Les difficultés que nous avons pu rencontrer résident dans le peu de soutien financier de la part de l’Etat, ainsi que dans la nécessaire et constante recherche de fonds.

 

Malgré cela, nous travaillons dans un centre merveilleux avec une équipe d’éducateurs enthousiastes. C’est grâce à cette équipe que tout cela est possible. Investir dans leur formation est essentiel. Nous voyons ce centre comme un modèle pour inspirer d’autres initiatives.

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: