Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Association R.E.P.I.T Des séjours de répit au profit des familles de personnes ayant une maladie psychique, Association REPIT, France.
Pour aller plus loin
Association R.E.P.I.T
  • Centre France
  • 'monique.tissier@nullgmail.com'
  • Monique Tissier
  • monique.tissier@nullgmail.com


Des séjours de répit au profit des familles de personnes ayant une maladie psychique, Association REPIT, France.

  • Vie sociale et quotidienne
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par Monique Tissier le 23/02/2011

L'association REPIT (Respirer, Ecouter, Partager, Informer, se Transformer) met en place, comme son nom l'indique, des séjours de répit au profit des familles de malades psychiques.

L’association REPIT (Respirer, Ecouter, Partager, Informer, se Transformer) met en place, comme son nom l’indique, des séjours de répit au profit des familles de malades psychiques. Il s’agit d’un séjour d’une semaine au sein d’un village vacances dans une atmosphère conviviale et familiale.

 

La première expérience, en 2009 a donné entière satisfaction aux participants.  Un important travail de communication soutenue par l’UNAFAM (union nationale des amis et des familles de personnes malades ou handicapées psychiques) a permis de renouveler l’action avec un aussi grand succès en 2010.

 

 Le prochain séjour 2012 se déroulera du 9 au 15 septembre 2012.

 

Retrouver force et espoir


          L’objectif est de donner aux parents, quelquefois âgés, des temps de détente et de réflexion, leur permettant  ainsi de retrouver force et espoir. Vivre le quotidien ou avoir la responsabilité d’une personne atteinte de troubles psychiques épuise en effet corps et esprit.

 

Dans ce séjour,  les malades psychiques,  âgés en moyenne de 35 à 45 ans, peuvent aussi être accueillis, si les familles le souhaitent.  Une personne, spécifiquement formée à la maladie psychique, les accompagnera particulièrement pendant tout le séjour

 

Le déroulement du séjour

 

            Ce petit groupe de 20 à 25 personnes trouve dans l’atmosphère de ce village vacances la possibilité  d’échanger avec les autres personnes qui sont en simple séjour, apportant une ouverture mutuelle enrichissante.

 

 L’accueil fait par Monsieur le Directeur et le personnel, sans aucune stigmatisation, est fort apprécié. Le cadre réunissant forêt et étang offre un charme inoubliable. Le village propose à tous, des activités diversifiées : balades, danses, loto, dégustations, …. et des activités de plein air individuelles ou collectives, piscine, vélo, tennis…

 

L’ensemble des vacanciers se retrouve pour les repas  dans la salle à manger commune fort accueillante.

       

Pour les familles du groupe REPIT des temps particuliers leur sont proposés :

 

-          des temps de réflexion entre pairs au sein de l’atelier d’entraide Prospect*, animé par deux parents spécifiquement formés et où chacun peut exprimer ce qu’il vit. Vingt heures de réflexion sont ainsi prévues, selon une programmation très précise. Ces ateliers ont pour objectif de permettre aux parents de retrouver un certain équilibre en leur faisant prendre compte de la vie qu’ils mènent actuellement et de celle qu’ils pourraient mener.

 

-          des ateliers "Bien-Etre", temps d’apprentissage de techniques de détente et de relaxation afin de mieux savoir gérer son stress et les angoisses Des exercices quotidiens sont  organisés pour apprendre à se détendre physiquement, prendre le temps de respirer.

 

-          des temps libres

 

 

Pendant ce temps le groupe des personnes psychiquement fragiles décideront avec leur accompagnatrice de leurs propres activités, promenades, sorties, jeux, sports, bricolage, ...

 

Les familles et les malades psychiques n’ont donc pas du tout le même programme quotidien. Les parents peuvent ainsi expérimenter une prise de distance douce entre eux-mêmes et leur proche qu’ils ont quelquefois tendance à surprotéger.

 

Ainsi des mamans seules protègent quelquefois de façon excessive leur proche, montrant une grande inquiétude pour le moindre de ses faits et gestes.  La personne handicapée dans ce séjour est appelée à retrouver une certaine capacité d’initiative et d’autonomie. 

 

Moyens

 

L’association REPIT s’occupe de toutes les animations.

Le village vacances est en charge totale de l’hébergement et des repas.

 

A l’heure actuelle, l’Association fonctionne de façon entièrement bénévole. Mais le succès croissant du dispositif obligera sans nul doute l’Association à s’engager dans le domaine du salariat. En effet, gérer de façon bénévole une telle démarche est acceptable lorsqu’il s’agit d’une création, mais cela n’est plus envisageable pour une pérennisation.

 

La Fondation de France a aidé l’Association par le biais de subventions pour les séjours de 2009-2010. Cependant, le séjour reste à la charge des familles, ce qui représente un coût important, s’élevant à 500 euros par personne. Une liste d’organismes pouvant apporter un soutien financier est remise aux familles lors de leur inscription. Il n’est pas certain que celles-ci fassent les démarches. Cependant, en 2009, une MDPH et le secours populaire ont aidé quelques familles. Des  modèles de lettres faciliteraient peut-être  les demandes d’aides.

 

Un nouveau départ pour les familles

 

L’existence d’un tel dispositif ne peut être qu’applaudie. Cela répond aux attentes des familles et leur permet de se rendre compte qu’elles sont bénéficiaires, elles aussi, d’un droit à la détente et au repos.

 

Les nombreux échanges qui ont lieu tout au long du séjour ont une influence évidemment positive sur les familles, persuadées et conscientes d’avoir enfin des matériaux réels, concrets, pour changer leur vie et voir les choses autrement.

 

Elles ont la sensation de pouvoir vivre différemment, et changent de regard sur leurs proches handicapés.

 

Bien entendu, il y a toujours quelques petites améliorations à entreprendre. Ainsi les familles auraient souhaité un allongement des temps de repos, et peut-être un peu moins de sollicitations !  

 
                 En 2012 une grande nouveauté, pour les proches en difficulté psychique :
un séjour de vacances

 
Dès septembre 2012, afin de renforcer le cheminement vers l'autonomie des personnes en difficulté psychique, grâce à la collaboration d'une association partenaire l'Oeuvre Falret, les proches des parents qui sont accueillis à Ste Montaine pour le séjour REPIT, se verront proposés, aux mêmes dates, aussi en Sologne, à une vingtaine de kilomètres seulement,  un séjour de vacances où ils pourront développer leur propre compétence et s'enrichir de souvenirs constructifs.
Les familles n'auront plus ainsi le souci de trouver un accueil pou le temps de repos et de réflexion qu'elles s'accorderont.
 
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: